Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUNISIE : DEMOCRATIE EN ROUTE ? NOUS VOUDRIONS Y CROIRE

J’écrivais il y a quelques semaines : « Il faudra pourtant qu’un jour un de ces pays parvienne à instaurer une véritable république citoyenne et laïque et pourquoi ce pays ne serait-il pas l’Algérie ? »

Le vote de la constitution en Tunisie m’a pris de vitesse ! Les faits :

**Par 200 voix sur 216, les membres de l’ANC, pour une première fois tous présents, ont adopté cette nouvelle constitution consensuelle de l’extrême droite à l’extrême gauche. Nous avons assisté à l’accolade très chaleureuse (contre nature) entre le leader de l’opposition, Mongi Rahoui, et l’islamiste rigoriste Habibi Ellouze, mais il était absolument nécessaire de rétablir un climat de confiance entre les citoyens et l’Etat.

Le chemin est encore long avant les prochaines échéances électorales et il sera semé d’embûches car chacune des tendances croit que cette constitution lui est favorable.

**Ainsi par exemple les islamistes d’Ennahdha affirment que ce sont eux qui ont mené à bien cette mission qui leur avait été confiée lors des élections du 23 octobre 2011 et c’est la raison pour laquelle ils ont exigé d’y apposer leur signature afin de s’en servir lors des prochaines échéances.

**Alors que l’opposition estime avoir payé le prix du sang, par les assassinats, et avoir été obligée d’occuper la rue contre les islamistes pour l’obtenir.

Cela peut-être réjouissant quand on constate le chaos qui domine tous les autres pays Arabes !

Cet acquis historique en Tunisie devrait montrer le chemin à l’élaboration d’autres constitutions car pour le Moyen-Orient ce n’est pas demain la veille !

Il s’agit là d’un vœu pieux et il faudra, je le crains, attendre longtemps et beaucoup espérer avant d’y croire.

Cette année 2014 ce sera au tour de l’Algérie d’être confronté à des élections.

**Il n’existe qu’une seule solution pour que cesse ces confrontations meurtrières (inter-religieuses ou pas) qui s’y déroulent chaque jour : il faut que s’instaure un état moderne sur des valeurs et des principes démocratiques où l’homme est un citoyen qu’il pratique ou non une religion.

Il est impératif de séparer la religion de la politique.

Plus facile à dire qu’à faire.

**Nous, français, en sommes un exemple : une révolution a été nécessaire en 1789, mais il nous a fallu plus d’un siècle pour y parvenir, je l’espère, définitivement.

Je sais que je ne vais pas me faire que des amis en écrivant ce qui suit mais il s’agit là d’une vérité première, quoi qu’en pense une majorité d’Algériens.

L’Algérie a « bénéficié », je dis bien bénéficié, de 130 années de colonisation.

**Des républicains, des communards, des patriotes, sont venus la peupler au XIXème siècle, la mettre en valeur, construire avec les Arabes un pays dont ils pouvaient être fiers. Les musulmans, les juifs et les chrétiens ont toujours pu pratiquer leur religion en toute liberté.

La charia ne s’est jamais exercée.

Tout n’a pas été parfait mais que cela plaise ou non aux algériens, nous leur avons légué en héritage des principes républicains qu’une majorité d’entre eux a conservé après notre départ.

**Ferhat Abbas disait : «C’est bien la pensée française qui est à la base de notre vie morale. A l’empirisme du patrimoine laissé par nos parents et la tradition, l’âme des écrivains français est venue apporter une explication, si j’ose dire, scientifique et rationnelle»

Il faut que ces principes servent à changer totalement l’avenir de l’Algérie.

Il n’est pas étonnant que ce soit ces pays ayant bénéficié d’une présence européenne, la Tunisie, l’Algérie ou le Maroc, qui montrent l’exemple aux autres pays musulmans.

**Il est fini le temps de se lamenter sur une repentance que nous n’avons aucune raison de leur offrir car nous pourrions nous aussi réclamer cette repentance.

**Le temps du changement est arrivé ! Il faut que l’Algérie choisisse des hommes dignes de réaliser ce rêve.

Ils existent, ils sont jeunes, ils n’ont pas vécu la colonisation.

Il faut Écarter les anciens ! Constatez vers quoi ils ont conduit votre pays en 50 années d’indépendance !

L’Algérie peut devenir la première véritable république du monde Arabe !

*La première démocratie à séparer totalement la religion de l’état.

Encore faut-il qu’elle prenne son destin à bras le corps.

Partager cet article

Repost 0