Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FRANCE 2 - MOTS CROISES du 3 février : LE DUEL MOSCOVICI/LE PEN

Brigitte Benkemoun et Yves Calvi, nous ont proposé un duel entre Pierre Moscovici (ministre des Finances) et Marine Le Pen (présidente du Front National).

Il était évident que tous les sujets allaient séparer ces deux antagonistes ! Analysons les points sensibles de ce débat avec objectivité.

**Est-ce qu’une éventuelle sortie de l’euro et peut-être de l’Union Européenne, comme le suggère Marine Le Pen, provoqueraient la faillite de la France, comme l’invoque Pierre Moscovici ? C’est loin d’être certain :

** Dans un premier temps notre sortie entraînerait inévitablement celle de l’Espagne et du Portugal mais pas nécessairement celle de la Grèce puisque ses dettes ont été épongées.

**Tous les moyens seront bons pour empêcher la France d’en sortir car, évidemment, ce serait l’éclatement de la zone euro et l’Allemagne n’y tient pas du tout.

**Le problème de la dette ? D’après Marine Le Pen 97% serait détenue par les Français et 3% par les étrangers.

D’après Moscovici les 2/3 seraient détenus par les étrangers. L’analyse s’avère très complexe car si une grande portion de la dette est détenue par des fonds situés à l’étranger ils peuvent très bien appartenir à des Français ayant leur fortune hors frontières.

D’autre-part les assurances-vie détiennent environ 20% de cette dette, mais sont-elles étrangères ou françaises ?

D’après des statistiques sérieuses de magazines économiques cette dette serait détenue à environ à 50% par des étrangers et par des Français.

Mais l’importance n’est pas sur ce point précis.

Si cette dette peut se rembourser avec un « nouveau Franc » elle serait immédiatement réduite de 25% (500 milliards) ce qui n’est pas rien, n’est-ce-pas ?

Mais que serait ce « nouveau Franc » si nous sortions de l’Euro ?

1 nouveau Franc vaudrait 1 Euro

Actuellement 1 Euro = 6,56957 francs

Mais avec une dévaluation qui serait d’environ 25% ce nouveau Franc vaudrait 4,96 du Franc d’avant l’Euro de 2002.

Le patrimoine des Français ne serait en aucun cas diminué de 25%. Il resterait le même en France.

**Les prix des produits importés augmenteraient, c’est évident, mais cela relancerait la fabrication nationale : nous produisions des téléviseurs, des appareils ménagers, etc. nous relocaliserons certaines productions !

**Le prix de l’essence ferait un bond catastrophique ? C’est en grande partie faux. Le prix du baril de pétrole ne représente que 30% du prix de l’essence. Ce sont donc ces 30% qui augmenteront. Il suffira de réduire d’autant les 70% de taxes afin de rétablir un équilibre.

**Pierre Moscovici se glorifie que la France soit le 5e pays exportateur au monde…mais il l’était déjà à l’époque du Franc, avant 2002 et avant l’Union Européenne du traité de Maastricht en 1992.

**En ce qui concerne la banque « Crédit Agricole » un satisfecit pour Marine Le Pen : effectivement cette banque doit se recapitaliser car à elle seule elle représente un manque de fonds de 40% de toutes les banques européennes, soit 31,5 milliards. (Source Finance-Le Monde).

**Pour terminer, d’après M. Moscovici, si le gouvernement a reculé devant la PMA et la GPA c’est parce qu’il a d’autres priorités : chômage, compétitivité, etc…

Dès lors on peut supposer qu’en mai 2013, quand il a lancé le « mariage pour tous » et divisé la France en deux, le chômage, la compétitivité, etc… n’étaient pas une priorité !!!

Ce que l’on peut craindre c’est que toutes ces « non priorités » soient remises à l’ordre du jour après les très prochaines élections municipales !

Partager cet article

Repost 0