Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’AN I DU MARIAGE POUR TOUS : PRE-BILAN.

Le 17 mai 2014 fêtera l’An I de la loi autorisant le mariage pour tous, mais surtout celui entre homosexuels.

Comme dans tous les pays où ces mariages ont été légalisés il y a eu un engouement dans les premiers mois en cette première année car, déjà, cela va decrescendo.

Dès la seconde année les chiffres diminueront jusqu’à stationner entre 1 et 2% de l’ensemble des mariages.

On évalue à 5% de la population française le nombre d’homosexuels, soit environ 3 millions.

**Ainsi donc notre gouvernement afin de satisfaire uniquement le lobby gay de LGBT (minorité d’homosexuels parisiens) a pris le risque de mobiliser une moitié de la France contre l’autre, de provoquer des affrontements et de diviser le peuple français en un moment où il est davantage nécessaire de le rassembler compte tenu de l’état pitoyable du pays.

Les chiffres et pourcentage qui suivent vont le démontrer, bien que cela ne soit pas nécessaire tant l’évidence s’impose.

Sur l’ensemble de la France, après un pic le premier semestre de 4% de mariages gays soit environ 7000, dus bien évidemment à l’euphorie de la « victoire », à la publicité proposée et au voyeurisme médiatisé, le nombre diminue dès le second semestre et la réalité s’établira autour de 3%.

La preuve par les chiffres qu’il s’agissait bien d’un lobby parisien les 4% (7000) mariages entre homosexuels se décomposent de la manière suivante :

*14% pour Paris et 3% pour le reste du pays.

Si l’on explore davantage ces pourcentages de la capitale on découvre que le IVe arrondissement arrive en tête avec 42 unions (34 entre hommes et 8 entre femmes). Soit 42,9%. Il s’agit bien entendu du quartier du Marais où le maire socialiste Christophe Girard a montré l’exemple en se mariant l’un des premiers.

Suivent le IIe, le IIIe, le XIe et le XIIIe.

Dans les mairies UMP ces pourcentages chutent d’une manière spectaculaire : Le XVe 5,3% (28 mariages) – le XVIe 5,4% - le XIVe 10%, etc. sauf le VIe arrondissement où le pourcentage monte à 16,1% (ce qui confirme le lobby).

**A noter que 75,6 % de ces mariages homosexuels se contractent entre hommes et seulement 24,6% entre femmes.

Il est probable que la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, examinera cette analyse d’une manière inverse afin non seulement de prouver qu’elle a eu raison de se mobiliser et de mobiliser tout le gouvernement sur le vote de cette loi, mais surtout d’envisager la programmation de l’ouverture de la PMA pour les couples de lesbiennes…

Affaire à suivre !!!

Partager cet article

Repost 0