Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ZEMMOUR/DOMENACH…ce n’est plus un débat, c’est un combat !

I-télé, émission « Ca se dispute » ce samedi 8 février à 14 h.

Suite du débat houleux entre Eric ZEMMOUR et Serge DOMENAC sur la théorie du genre. *Serge DOMENAC nie que le ministre de l’éducation nationale ait conseillé aux rectrices et recteurs d’académie de diriger les élèves vers « Ligne azur ».

*Eric ZEMMOUR lui confirme et signe.

**Et c’est lui qui a raison.

Lettre du Ministère de l’Education Nationale en date du 04 janvier 2013, signée par le ministre Vincent Peillon : Extrait : « Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l’année, la campagne de communication relative à la « ligne azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation ou leur identité sexuelles. »

**Cela est même davantage qu’un conseil…c’est presqu’un ordre !

En rappelant que les ministres de l’Education Nationale Xavier Darcos et Luc Chatel avaient même lancé une campagne d’affichage dans les écoles pour faire connaître ce site quelques années auparavant.

**J’ai signalé lundi dernier que « ligne azur » était devenue inaccessible sur le web. Il paraîtrait qu’il s’agissait d’un piratage informatique et que dès la remise en fonction le contenu de ce site serait exactement le même, que les fondamentaux ne bougeraient pas. Aujourd’hui impossible d’avoir accès directement aux textes il faut passer par l’inscription et un numéro de téléphone, ce qui n’était pas le cas la semaine dernière.

Lors de l’émission les explications du responsable de ce site, Alain Miguet, m’ont paru bien alambiquées !

Tout au long de cette semaine, suite à la manifestation de dimanche dernier des plus de cent mille manifestants qu’ils appellent des « Réacs », les élus de gauche, du socialiste au plus extrémiste, se sont exprimés au nom de la majorité des Français : sur ce sujet et sur celui de la famille

- la majorité est pour le mariage pour tous.

- la majorité est pour la PMA -

la majorité est pour l’euthanasie -

la majorité est pour la régularisation des « sans papier »

A les en croire, demain la majorité sera pour le vote des étrangers et pourquoi pas la GPA, etc.

De quel droit un parlementaire, un ministre et même un Président de la République, se permet-il de prétendre parler pour la majorité des citoyens ?

Seul un référendum peut déterminer la seule volonté réelle des Français mais les gouvernements, de peur d’être désavoués dans leurs certitudes, se refusent à le proposer sur quelques sujets sociétaux que ce soient.

**Accordons tout de même un bon point à DOMENACH pour avoir mentionné que le gouvernement se fourvoie en remettant à l’ordre du jour le dossier sur l’intégration et attendons avec impatience ce prochain combat !

Partager cet article

Repost 0