Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

223 adolescentes africaines sacrifiées dans l’indifférence générale.

Allons-nous encore longtemps assister sans sourciller à une telle abomination ?

**Le groupe islamiste Boko Haram (en langage haoussa : l’éducation occidentale est un pêché) a enlevé 276 lycéennes le 14 avril dans leur établissement scolaire de Chibok (état de Bomo) au nord-est du Nigéria.

53 lycéennes se seraient enfuient, selon la police, donc sous toutes réserves.

Il en reste tout de même 223.

Elles sont terrorisées, violées, pour certaines mariées de force et les autres vendues comme esclaves dans les pays voisins : le Tchad, le Soudan, le Cameroun et d’autres encore.

Ces pays africains dont les descendants réclament aujourd’hui une repentance de notre part pour l’esclavage qu’ils ont subi au 19e siècle voir avant, mais qu’ils n’ont jamais cessé de pratiquer eux-mêmes.

**Le chef musulman Abukabar Shekan affiche l’objectif de la création d’un état islamique et il défie ouvertement non seulement l’Afrique mais également les Etats-Unis, l’Europe et tout le monde occidental.

Or nous savons sur quel territoire se trouve Boko Haram, de quel armement il dispose et d’environ combien d’hommes son armée est composée.

Ces terroristes islamistes ont massacré des milliers d’africains (plus de 2000 depuis début 2014).

Puisque l’Afrique est impuissante à les abattre n’avons-nous pas la possibilité d’y remédier ?

Quand je dis NOUS, je ne parle pas de la France bien évidemment, notre armée n’a plus les moyens de s’y employer seule, mais les américains, les anglais, les russes et les autres pays civilisés ne pourraient en faire qu’une bouchée de ces « Boko Haram » !

Ou alors c’est à désespéré de l’humanité.

On a pourchassé Ben Laden durant des années sans savoir où il se trouvait là au moins on sait où ils sont.

Alors exterminons-les jusqu’au dernier… avant qu’il ne soit trop tard !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :