Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’AMBIGUITE DE LA DOUBLE NATIONALITE FRANCO-ALGERIENNE

Deux courants de pensées existent depuis quelques années en Algérie :

D’une part ceux qui considèrent les ressortissants se réclamant la nationalité de l’ex-puissance coloniale comme « des moins que rien » car celle-ci, selon tous les gouvernements successifs, aurait pratiqué un génocide (moins de deux millions d’Arabes avant 1830 et plus de dix millions en 1962…comme génocide on peut faire mieux, non ?). Ils estiment que les expatriés qui acceptent la double nationalité en choisissant d’être français ne sont pas indispensables pour l’Algérie et cela leur occasionne beaucoup d’ennuis quand ils s’y rendent.

Le président Bouteflika en personne ne cache pas son hostilité envers les binationaux algéro-français qui préfèrent revenir dans leur pays sous la « protection française » et qui veulent être traités comme des français en cas de problème.

D’autre part ceux qui signalent que ces binationaux sont français seulement pour de basses raisons matérielles grâce à leur passeport mais sont avant tout de cœur algérien.

En ce qui concerne l’équipe de football algérienne il est intéressant d’en étudier le phénomène.

Jusqu’à il y a peu le nombre de joueurs locaux avait toujours été supérieur à celui des binationaux. Ce n’est plus le cas et l’on constate le résultat.

Pour le moment toutes les critiques sont mises sous éteignoir jusqu’à la prochaine défaite où on ne manquera pas de les critiquer de nouveau.

Que des joueurs français d’origine algérienne se forment, s’entraînent et jouent en France ne pose aucun problème. Mais comment la FIFA peut-elle accepter qu’une équipe nationale, l’Algérie, soit composée de 16 joueurs de première nationalité française sur les 23 sélectionnés ?

Supposons qu’à un prochain stade de cette coupe du monde 2014, ce qui n’est pas impossible, l’Algérie rencontre la France et que, par miracle, elle élimine notre équipe ! Nous serions éliminés par une équipe composée sur le terrain par 7 français sur les 11 joueurs (c’était le cas dimanche contre la Corée du sud).

Cela peut paraître improbable mais on peut tout de même y penser !

Comme on peut également penser à la réaction des quelques millions de Français possédant la bi-nationalité, suite aux incidents qui viennent de se produire dans différentes villes françaises.

**Notre ministre de l’Intérieur aura bien du souci à se faire et il lui faudra une mobilisation nationale (Police, CRS, Gendarmes et Armées) pour essayer de maintenir l’ordre car ce n’est pas en Algérie que les voitures seront incendiées et les devantures brisées.

Là-bas ils risqueraient trop gros ! Alors qu’en France…

Partager cet article

Repost 0