Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE PMU S’INVITE CHEZ LES VERTS COMMENT FAUT-IL JOUER DUFLOT ? Gagnant ou PLACE ?

Qui peut penser une seule seconde que les dirigeants du parti des « Verts » s’intéressent à l’Ecologie ?

Allons voyons ! Comme tous les politiciens ils ne s’intéressent qu’à leur avenir politique. **Le PS ne tient que par un fil, l’UMP ne tiendra que jusqu’à l’automne, le FN nous joue du Shakespeare, quant à la gauche de la gauche qui a pu croire que Mélenchon allait s’inscrire au Parti communiste ?

Ils restaient les « Verts ». Oui mais voilà aujourd’hui le ver est dans le fruit.

L’écologie ? Dès qu’elle a été ministre du logement, Cécile Duflot s’en est moquée comme de son look (ce qui n’est pas peu dire).

Elle a préféré quitter le gouvernement, fière et digne, avant qu’on ne la mette dehors à cause de sa loi sur le logement. Loi qui a pénalisé l’immobilier dans sa globalité, promoteurs, propriétaires et même les locataires, pourtant son cheval de bataille. Une catastrophe que le gouvernement est forcé de corriger aujourd’hui.

**Alors Manuel Valls, nouveau premier ministre, a décidé de créer un grand ministère de l’écologie et envisagé de le confier (probablement) à Jean-Vincent Placé. Mais c’était sans compter sur la farouche opposition de ‘’La Duflot’’ car après elle … le désert.

Depuis lors c’est la « guéguerre » chez les « Verts » : le pouvoir détenu par les plus à gauche (Duflot) contre ceux qui le veulent mais sont moins à gauche (Placé).

Une tribune sur « Libération », avec Jean Desessard, l’un des ‘’leaders-traître’’ du parti de par son penchant pour le centre, a fait « Rebondir » le clan Duflot.

Un « brûlot » dans le journal interne du parti a donné l’ordre de marche et pas question de s’en éloigner.

Les Placé et de Rugy vont vite s’apercevoir qui commande au parti.

Noël Mamère l’avait prédit : ce duo ne tiendra pas.

Le courant ne passe définitivement plus entre Duflot et Placé… A-t-il jamais passé ?

La ‘’Duflot’’ va réunir les siens lors d’un séminaire les 5 et 6 juillet et ce juste avant le conseil fédéral. Tous les fidèles de l’égérie seront là : les Pascal Canfin, David Cormand, Stephane Sitbon-Gomez, Marine Tondelier, Esther benbassa, Danielle Auroi, Yannick Jadot, l’ex sous-chef des écolos Pascal Durand et même quelques autres comme Eva Joly (Ah non ! De grâce pas elle !)

Mais Emma Cosse dans cette pagaille, que devient-elle? Il ne fait aucun doute que ses jours sont comptés.

Le but affiché de cette bataille rangée est le soi-disant abandon de la « monarchie » républicaine et le retour vers un vrai régime parlementaire, y compris « la proportionnelle» (la grande oubliée de François Hollande).

**Mais ce que n’ont pas compris tous les adhérents et sympathisants c’est qu’il n’y aura pas de préliminaires chez les « verts » car il n’y a qu’un seul chef et qui sera candidat à la présidentielle en 2017 : Cécile DUFLOT.

Qu’elle se souvienne tout de même que c’est dans ce même cas de figure qu’elle a réussi à écarter Dominique Voynet. « Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge ».

En cette période d’épreuves du baccalauréat, les « Verts » nous engagent sur une vaste réflexion philosophique : Passer d’une société de «l’avoir» à une société de «l’Etre»…

On attend vos copies !

Partager cet article

Repost 0