Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRAITONS LES TERRORISTES COMME ILS LE MERITENT.

Comment se peut-il qu’au pays de Descartes on soit si peu cartésien ?

Nos forces de l’ordre expulsent sans hésiter des imams qui prêchent un islamisme radical dans les mosquées de nos villes et le ministre de l’Intérieur a pleinement raison de procéder à ces expulsions. Or, ces imams n’ont jamais été condamnés et un certain temps est nécessaire pour les débusquer car ils viennent de l’étranger et sont rémunérés par l’étranger.

Mais alors pourquoi ne pas expulser immédiatement les criminels français d’origines étrangères, déjà condamnés et emprisonnés, qui radicalisent et dirigent vers le djihad les jeunes délinquants de quelques origines qu’ils soient ?

Ces criminels sont connus et ils sont à portée de main dans toutes les prisons du territoire ? Ce serait là une solution simple et radicale et qui aurait un double avantage :

*Eviter la formation de nouveaux terroristes et « vider » les prisons surchargées ?

La réponse n’est surtout pas de laisser en liberté les délinquants afin d’éviter la contagion et la récidive. Ce serait la porte ouverte à tous les banditismes et terrorismes.

On se pose un tas de problèmes alors que les solutions sont là :

*Incarcérer les moins de 18 ans dans des prisons qui leurs seraient exclusivement réservées. Hors du contact quotidien de leurs ainés salafistes.

*Reléguer dans des centres créés hors du territoire français les condamnés à plus de dix années de prisons (A Mayotte par exemple !)

*Appliquer la double peine à tous les étrangers condamnés.

Mais surtout :

**Interdiction de retour en France de tous les Français, de quelques origines qu’ils soient, qui partent « faire le djihad » en Syrie ou ailleurs.

**Les déchoir de la nationalité française. (Cette loi est inscrite dans la législation, sa rédaction actuelle ne permet pas de combattre cette nouvelle forme de terrorisme. Il s’agit donc de compléter l’article 25 du Code Civil en l’élargissant à tout citoyen français se livrant à des actes reconnus comme des actes terroristes au titre de l’article 421-1 du Code pénal.)

Et, enfin, puisque les Taubira, Duflot, Cazeneuve et bien d’autres, sont si compatissants envers ces jeunes qui reviennent en France, après s’être abreuvés de sang, et dans l’objectif d’organiser des attentats sur notre territoire, alors qu’ils les aident à exaucer leur vœu le plus cher : parvenir à rejoindre en héros le paradis d’Allah, ce qu’ils n’ont pu réaliser en Syrie.

Ceux qui n’hésitent pas à tuer doivent accepter d’être exécutés à leur tour !

Offrons-leur une seconde chance !

Les terroristes ont déclaré la guerre à l’occident donc nous sommes en guerre, que ceux qui nous gouvernent le comprennent.

Partager cet article

Repost 0