Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NATACHA POLONY ET ORADOUR SUR GLANE

Madame Natacha POLIGNY en général j’apprécie vos analyses politiques sur Le Figaro. Vous avez acquis une notoriété certaine lors de vos passages sur nos chaines télévisées et notamment dans l’émission « On n’est pas couchés » où il vous a été facile de vous imposer face à cette pâle caricature gauchiste d’Aymeric Caron.

Si cette notoriété vous donne des droits elle vous oblige néanmoins à des devoirs : celui entre autre de bien vous faire comprendre de vos lecteurs et surtout de ne laisser aucun doute quant à l’interprétation de vos propos et de vos écrits.

Or, dans Le Figaro du 29 juillet, vous vous adressez fort intelligemment à « un jeune compatriote musulman » et vous lui écrivez : « Comme moi j’affirme que la France, dans son histoire, a parfois renié ses valeurs et qu’il y a eu des Oradour-sur-Glane en Algérie, et que l’Indochine est un gâchis affreux. Et ce n’est pas de la repentance car les Français d’aujourd’hui ne sont pas comptables des fautes de leurs pères ».

**L’interprétation de ces quelques lignes peut sans aucun doute prêter à confusion dans l’esprit de « votre jeune compatriote musulman » mais également, et surtout, dans celui de « vos jeunes compatriotes français non musulmans » qui vous lisent.

Pour eux, qui n’ont soit jamais entendu parler, ou su, ce qu’avait été Oradour-sur-Glane, je rappelle qu’il s’agissait du massacre par une armée ennemie, le 10 juin 1944, de 642 enfants, femmes et vieillards réfugiés dans une église.

**Vous affirmez qu’il y a eu des « Oradour-sur-Glane » en Algérie et vous laissez entendre qu’ils ont pu être commis par l’armée française durant cette guerre d’Algérie, c’est sans aucun doute ce qu’a pu comprendre votre « jeune compatriote musulman », et cela est un mensonge.

Je vous mets au défi de le prouver !

**Vous affirmez que la France a parfois renié ses valeurs et que l’Indochine fut un gâchis et c’est la vérité.

Il y a eu des évènements qui peuvent se comparer à des « Oradour-sur-Glane », par exemple :

MELOUZA en 1957, le massacre de 303 enfants, femmes et vieillards, tous musulmans, par le FLN.

EL HALIA, le 20 août 1955, le massacre par des assassins de l’ALN de 71 enfants, femmes et vieillards.

ORAN, Le 5 juillet 1962, l’assassinat et les enlèvements de près de 3000 civils innocents par le FLN et l’ALN.

Tous ces massacres ont été l’œuvre d’une armée ennemie : bien évidemment votre « jeune compatriote musulman », si par hasard il était algérien, ne doit pas être tenu responsable des fautes de ses parents.

Mais quand vous impliquez l’armée française dans l’un de ces massacres vous vous égarez, vous désinformez.

Une seule fois l’armée Française s’est comportée comme une armée ennemie, c’était le 26 mars 1962, rue d’Isly à Alger, et cela a été bien pire qu’Oradour-sur-Glane car il s’agissait de notre armée qui sur ordre de son chef d’Etat, De Gaulle, et organisé par son représentant, Christian Fouchet, a massacré volontairement des civils français innocents. Ses propres pères et mères, ses propre frères, ses propres enfants.

Oui ! Une armée qui assassine les siens c’est pire qu’Oradour-sur-Glane.

Permettez-moi donc, chère Natacha, d’apporter toutes ces précisions, indispensables à la vérité et à l’information de « votre jeune compatriote musulman » et, par la même occasion, à tous « vos jeunes compatriotes français non musulmans ».

Partager cet article

Repost 0