Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NON… CES 930 «FRANÇAIS» NE SONT PAS DE « VRAIS » FRANÇAIS !

Le voile a été interdit par la loi, alors Monsieur le Premier ministre, cessez de vous voiler la face, et nous prendre pour des imbéciles, en affirmant que ces 930 « personnes » qui rejoignent les terroristes et les djihadistes sur les différents fronts où ils appliquent leur bestialité, leurs crimes, leur charia, sont Françaises. C’est faux et vous le savez parfaitement !

Communiquez-nous le pourcentage de «Français de souche» sur ces 930 : moins de 1% !

Il s’agit, et vous le savez, de binationaux, de soi-disant Français qui conservent la double nationalité.

Ils sont ou sont devenus français parce que vous avez besoin d’eux, et eux parce qu’ils ont besoin de la France et non par « amour » de la FRANCE, loin s’en faut !

Et c’est bien là la preuve de la faillite totale de l’intégration, et même de l’assimilation, dont vous prônez les vertus.

Ils sont français parce que cela les arrange, parce que cela leur permet de profiter d’un assistanat et de conditions de vie qu’ils sont loin de trouver dans leur pays d’origine.

Mais ils haïssent la France, ses valeurs, son drapeau, son hymne et, surtout, les Français et ils nous l’ont déjà prouvé.

S’ils en avaient la possibilité ils en tueraient le plus possible, sans hésiter et avec même une certaine jouissance.

Et contre ces terroristes en puissance ou déjà formés et aguerris, on légifère avec « du rude dans la mollesse ou du mou dans la rudesse », comme l’a écrit Gabrielle Cluzel dans « Boulevard Voltaire », et cela doit les faire sourire car rien ne stoppera ni leur départ ni, ce qui est bien plus grave, leur retour.

Ces « Français » qui ne le sont ni sincèrement ni volontairement, mais uniquement par intérêt et qui quittent la France doivent être « interdit de retour ». Ils doivent être déchus de leur nationalité française, accordée frauduleusement par le « copinage » des gouvernements de gauche comme de droite.

Nous devons leur appliquer le ‘’droit du sang’’ comme le veut leur religion et les renvoyer vers leurs pays d’origine.

Le peuple ne cessera de le dire, la seule mesure efficace susceptible de nous protéger et de protéger la France, est de leur interdire tout retour dans notre pays.

Qu’ils partent se faire tuer ailleurs, puisque tel est leur désir, et, s’ils s’en tirent vivants, qu’ils poursuivent leur « aventure criminelle » dans l’un des pays ouverts au terrorisme.

Voilà, M. le ministre de l’Intérieur, la seule, l’unique, mesure qui permettra à la France de limiter, si cela se peut, les risques d’attentats et la vie de ses citoyens.

Malheureusement il y aura toujours, pour certains de ces terroristes professionnels, bien d’autres possibilités de revenir chez nous par d’autres filières, sous de nouvelles identités, afin de mettre en pratique leurs talents meurtriers.

Tous ces Français qui seront massacrés dans de futurs attentats, vos compatriotes Messieurs les ministres, vous remercieront à titre posthume de ne pas avoir pris cette mesure qui leur aurait sauvé la vie.

Partager cet article

Repost 0