Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les frappes de la France sont inutiles, sans effet et parcimonieuses faute de moyens.

Concernant nos actions « spectaculaires » contre ‘’L’ETAT ISLAMIQUE’’ ! Pour rester poli j’écrirai qu’on nous mène en bateau et qu’on nous prend pour des demeurés !

L’Etat Islamique fait une guerre totale, il est sur le point d’occuper entièrement la ville de Kobané, à la frontière turco-syrienne, et le virus Ebola, et ses 4000 victimes, ne sera que «roupie de sansonnet» à côté du massacre de la population Kurde qui se prépare.

Les frappes aériennes ne sont d’aucune efficacité, n’importe quel expert militaire le confirmerait.

L’Etat Islamique a une armée totalement mobile, sans armes lourdes ni installations importantes donc très peu vulnérable par des frappes aériennes. Cette armée est mêlée à la population et elle risque peu de chose du tout aérien.

Les pays coalisés se trouvent devant l’obligation de bombarder à l’économie car d’une part il n’y a pas d’objectifs précis et d’autre part que le stock n’est pas illimité.

C’est le cas de la France en particulier dont les frappes sont inutiles, sans effet et parcimonieuses faute de moyens,

**Si l’Etat Islamique est l’ennemi déclaré de presque toutes les nations concernant l’Irak, ce n’est pas le cas pour la Syrie où le pouvoir de Bachar El Assad n’est pas reconnu et même contesté par ces mêmes nations.

L’Iran est l’un des seuls pays à le soutenir actuellement. Il souhaite son maintien au pouvoir car à une époque récente Bachar EL Assad a été son seul soutien parmi les pays arabes. L’Iran a une force militaire suffisamment puissante pour stopper l’avance de l’armée islamiste si elle menaçait son territoire car, ne l’oublions pas, il y a 1599 kms de frontière commune avec l’Irak.

Quant aux Etats Arabes qui pour la plupart ont participé à l’équipement et à la mise sur pied de guerre de cette armée islamique, leur contribution reste des plus mystérieuse. Seule la Jordanie s’est distinguée par quelques raids.

Les pays du Golfe sont plutôt enclins à assister aux efforts des autres et à laisser faire dans l’attente de savoir d’où soufflera le vent et ce qui sera le plus intéressant financièrement pour eux !

Quant à la Turquie sa position dans ce conflit est facile à comprendre : les Kurdes sont ses ennemis et elle ne va pas s’attaquer à une armée islamique qui détruit les Kurdes ! CQFD ! La guerre de l’Etat Islamique est presque sa propre guerre et le président Erdogan préfère, pour l’instant, faire tirer sur des manifestants kurdes désarmés dans sa propre capitale que de s’attaquer à une armée islamique.

Le constat est simple : à un terrorisme total il faut une guerre totale.

Tant que l’Etat Islamique sera assuré qu’il n’y aura aucune intervention de troupes au sol, son armée poursuivra son œuvre destructive et ce ne sont pas de petites frappes qui la stopperont.

Quant à la France et l’Europe elles sont au garde à vous dans l’attente des ordres d’Obama alors que Boko Haram impose sa terreur en Centre-Afrique et que l’Etat Islamique s’installe progressivement au Moyen-Orient.

Et la Russie dans ce schéma ? Poutine soutient également El Assad et pourrait fort bien intervenir efficacement en Syrie. Lui n’attend pas les ordres de Barak Obama. Ses troupes sont en train de se retirer de la frontière est-Ukrainienne et elles seraient bien utiles en Syrie. Mais ne sommes-nous pas dans une sorte de guerre froide contre lui justement à cause de l’Ukraine ? Alors pourquoi nous aiderait-il ?

Si le but est d’éradiquer le terrorisme partout où il se manifeste alors combattons-le dans une guerre totale et que l’on ne nous fasse pas prendre des vessies pour des lanternes en nous faisant croire que quelques frappes seront suffisantes…elles ne servent à rien sinon à soulager la conscience de nos gouvernants !

Partager cet article

Repost 0