Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PEINE DE MORT DOIT ETRE APPLIQUEE

Dans toutes guerres il y a des morts. Nous sommes tués et nous tuons.

Nous sommes en guerre !

Dans un article publié mercredi dans Boulevard Voltaire je proposais la « relégation » afin d’éviter le retour en France des terroristes partis « faire le djihad » en Irak, Syrie ou d’autres pays islamistes. Cette proposition qui, bien entendu, ne verra sans doute jamais sa concrétisation et qui, même si elle l’était, serait longue à appliquer, ne concerne évidemment pas des assassins, des monstres, tels que Maxime Hauchard, Mickael Dos Santos et d’autres Français de souche ou naturalisés dont la preuve de leurs crimes est incontestable.

Les images le prouvent dans toute leur horreur. Ils ont participés physiquement à des exécutions, des décapitations (Peter Kassig et 18 autres otages musulmans) des actes horribles car si au Moyen-Age et à d’autres époques on décapitait c’était un professionnel qui exercait à l’aide d’une grande hache ou d’un lourd sabre. C’était rapide, propre et, peut-on dire, sans bavures.

Ce n’est plus le cas de nos jours.

Aujourd’hui on vous coupe le cou avec un couteau, on déchiquète, on tranche, on fait souffrir, c’est long, sadique et inhumain. On ne peut même pas imaginer la torture endurée par ces pauvres victimes alors que la nôtre est insupportable ne serait-ce qu’à la lecture de ces vidéos.

L’Etat Islamique veut nous démontrer qu’il y a des Français de souche qui pratiquent dans leur rang, une minorité certes mais qui nous pose davantage question, et cela sert leur propagande, décuple l’impact médiatique et psychologique et frappe nos esprits.

S’ils n’ont pas la chance d’être tués sur le lieu de leurs crimes, comme David Drugeon et une cinquantaine d’autres, il nous faut accorder à ces assassins une seconde chance de rejoindre dès leur retour le paradis d’Allah. N’ont-ils pas acceptés en se convertissant le principe de la charia donc de la mort en martyr au nom du prophète.

Seule la peine de mort ne peut être qu’une délivrance pour eux, et pour nous par la même occasion.

Et ne venez pas nous crier aux oreilles qu’on ne tue plus en France ! Que la peine de mort a été abolie ! Est-ce qu’on ne tue pas au Mali, en Centre-Afrique, en bombardant l’Irak et même en France, Mérah à Toulouse par exemple. Et c’est très bien ainsi, il est nécessaire de le faire.

Alors faisons-le pour ceux qui méritent mille fois d’être exécutés à leur tour et avec certainement bien plus d’humanité que celle dont ils n’ont jamais fait preuve.

Peut-on imaginer une seule seconde que ces monstres vivront de nouveau parmi nous, un jour, une fois leur peine exécutée ?

Que deviendra Flavien Moreau quand il aura purgé ses 7 années de prison, où une partie de cette condamnation ? Un Français comme les autres ou toujours un terroriste encore plus radicalisé ?

Partager cet article

Repost 0