Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réquisitoire contre De Gaulle

Engagé par Albert CAMUS, à l’âge de 15 ans comme pigiste au quotidien « Alger Républicain », puis chef de rubrique à « La Dépêche d’Algérie », Manuel Gomez a poursuivi sa carrière en France à la rédaction des quotidiens « L’Aurore », « Le Méridional » et « Paris-Turf ».

J’accuse De Gaulle d’impostures, de forfaitures et de complicité de crimes contre l’humanité :

- D’incitation à la destruction de la flotte française à Mers-el-Kebir

- D’agression contre des soldats français à Dakar

- D’avoir attaqué l’armée française en Syrie

- De l’abandon des partisans du Vercors

- D’avoir permis une épuration non contrôlée

- D’avoir livré aux soviets de Staline plus de 100.000 Russes prisonniers en France

- D’avoir déclenché la guerre d’Indochine

- De la répression massive à Sétif le 8 mai 1945

- De complicité dans l’assassinat du commandant Rodier

- De complot contre l’Etat en mai 1958

- De complicité dans l’exécution des chefs des willayas en 1960

- D’avoir organisé un clash meurtrier à Alger en janvier 1960

- D’avoir menti et trompé l’armée française en Algérie

- D’être responsable de la création de l’OAS

- D’avoir menti au peuple de France pour obtenir les pleins pouvoirs en 1961

- D’avoir autorisé la création de la « Mission C ».

- D’avoir autorisé l’envoi de « barbouzes » en Algérie

- D’avoir autorisé la torture en Algérie sur des Français

- D’avoir programmé le sacrifice de soldats français près de Souk-Ahras en mars 1962

- D’avoir programmé le massacre de la rue d’Isly le 26 mars 1962

- D’avoir permis tous les enlèvements et assassinats après le 19 mars 1962

- D’avoir programmé le massacre de Français d’Algérie en ralentissant leur rapatriement

- D’avoir programmé le massacre de dizaines de milliers d’Harkis

- D’avoir autorisé les enlèvements et les assassinats du 5 juillet 1962 à Oran

- D’être responsable du suicide du général de Larminat

- D’avoir refusé la grâce et ordonné l’exécution du lieutenant Degueldre

- D’avoir ordonné la condamnation à mort des généraux Salan et Jouhaux

- D’avoir refusé la grâce et ordonné l’exécution du lieutenant-colonel Bastien-Thiry

- De complicité dans les assassinats du SAC jusqu’en 1968

- D’avoir sacrifié la santé et la vie de milliers de personnes lors des essais nucléaires

- De racisme par ses actes et ses déclarations

- D’avoir préparé un nouveau coup d’état militaire en mai 1968

Prix 19,00 E - envoi en franco de port

directement à votre adresse sur ce blog ou par mail : manuel.gomez2000@hotmail.fr

ISBN 2-9511195-7-7 EAN 9782951119574

Partager cet article

Repost 0