Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA FRANCE INNOVE LE SCRUTIN « BINOMINAL » !!!

La France innove : pour la première fois au monde va se dérouler une élection au scrutin majoritaire « binominal » paritaire. La loi du 17 mai 2013 a réduit par moitié le nombre de cantons et les prochaines élections des conseillers départementaux (ex cantonales) ont lieu en mars 2015.

Il n’y a plus que 2054 nouveaux cantons au lieu des 4108 précédents mais il y aura autant de conseillers départementaux (4108) car cette même loi exige un scrutin majoritaire « binominal » paritaire.

C’est-à-dire qu’obligatoirement doivent être élus UN homme + UNE femme, choisis par le parti et pour chacun des 2054 cantons.

Ne me demandez pas quelles seront les compétences de cette « tête binôme », personne ne pourra vous répondre puisque personne ne le sait…même pas eux !

En revanche une certitude c’est qu’il n’y aura aucune économie à espérer, malgré la division par 2 des cantons.

**Les 4108 conseillers départementaux gagneront entre 1521 et 2661 euros par mois + 10% s’il, ou elle, est membre de la commission permanente.

Jusque là, tout comme moi, vous avez tout compris…où presque ! Mais là où je demande que l’on m’explique c’est le principe d’égalité voulu par ce « binôme » obligatoire ?

J’avais cru comprendre, lors du « mariage pour tous » qu’un homme et une femme n’étaient plus absolument nécessaires pour « faire » un enfant ! Que deux hommes ou deux femmes pouvaient tout aussi bien en avoir un.

Si je comprends bien il est devenu obligatoire qu’il y ait un homme et une femme pour gérer le social d’un département alors que ce n’est plus le cas pour donner naissance ou élever un enfant ?

ET DEMAIN QUE VONT INVENTER NOS POLITIQUES au nom de cette même « parité » ?

*Exigera-t-on également des maires « binômes » qui se partageraient la ville ou la commune ?

*Réduire par deux le nombre de parlementaires, députés ou sénateurs, mais les obliger à partager leur siège avec une femme, ou un homme. *Etre obligé de remplacer les fauteuils «Voltaire» de l’Assemblée Nationale par des « Indiscrets » ? (Qu’en penserait Jean-Luc Roméro et quelques autres ?)

*Et pourquoi pas un président de la république « binôme », obligé de partager l’Elysée durant tout un quinquenat avec la même femme, élue par le peuple.

Sans doute feront-ils « chambe à part » mais qu’en penserait son épouse légitime, s’il en a une ?

Prenons l’exemple de François Hollande : Si le suffrage universel lui « collait » Martine Aubry, quel calvaire ! Mais avec un peu de chance il retrouverait Ségolène, quel gala !

Et, en ce qui le concerne, pas de problème avec sa « légitime » !

Oui j’aimerais bien que l’on m’explique où ça nous mène tout ça ? En tous les cas pas vers des économies « d’énergie » !

Partager cet article

Repost 0