Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UN AN DEPUIS ET TOUJOURS LE MYSTERE.

Le 28 Août 2014 j’écrivais : LE BOEING MH370 DE LA MALAYSIAN AIRLINES ET SA BIZARRE DISPARITION !

Aujourd’hui, une année plus tard, les questions se posent toujours et les familles des victimes interrogent en vain. Depuis de longs mois c’est le silence radio total !

On ne peut que s’étonner, le mot est faible, que l’on n’ait jamais retrouvé un seul morceau de cet avion et ce, malgré les recherches entreprises par plusieurs pays et avec les moyens technologiques que nous possédons. Les Américains ont su nous le prouver lors de différents conflits. Les recherches plusieurs fois interrompues sont reprises, paraît-il, ou le seront une nouvelle fois, et risque de durer sans espoir bien entendu de découvrir quoi que ce soit.

Quel est ce mystère ? Le 8 mars 2014 un Boeing 777 de la compagnie Malaysian Airlines parti de l’aéroport de Kuala Lumpur pour rejoindre Pékin disparaît totalement des écrans radars. Les informations sont distillées au compte-goutte.

*On apprend que l’avion a été détourné de sa trajectoire initiale : il se dirigeait vers le nord et a fait demi-tour vers l’ouest.

*L’avion a volé 7 heures avant l’interruption totale des contacts.

*L’hypothèse couramment retenue serait qu’il se serait écrasé faute de carburant ! Toutes les recherches entreprises ont été vaines. Rien n’a été retrouvé. Pas le moindre indice, par le plus petit morceau, pas un seul corps des 239 passagers disparus.

*On a appris, après plus de cinq mois, qu’une cyberattaque, par des hackers chinois, le lendemain même de ce crash, a fait disparaître des milliers de documents. Cela en dit long sur les dessous mystérieux de cet « accident », notamment sur le plan diplomatique et sur les circonstances suspectes de sa disparition totale. Il est vrai que les 2/3 des 239 passagers étaient des Chinois. **On a appris le samedi 23 août 2014 qu’un autre avion de la Malaysian Airlines, le vol MH70, parti également de l’aéroport de Kuala Lumpur a dû faire demi-tour à cause «d’ennuis techniques» !

Examinons cette disparition avec lucidité : Pour quelle raison ce vol MH 370 qui se dirigeait vers le nord a-t-il fait brusquement demi-tour et volé plus de sept heures vers l’ouest en direction de l’Océan Indien, avant de disparaître totalement ? Il est certain qu’un pilote expérimenté était aux commandes. Ce pilote était-il un pirate de l’air, un terroriste musulman ? Et dans l’un de ces cas quel était son objectif en dirigeant ensuite l’avion plus au sud ? Certainement pas un point imaginaire. Probablement pas dans le but que l’avion s’écrase en fin de course par manque de carburant. D’autres solutions plus faciles étaient à sa disposition.

Et c’est là qu’intervient une hypothèse émise par d’anciens pilotes de Boeing 777, et par certains services secrets. Est-ce vrai ? Est-ce faux ? Qui répondra un jour à cette question ?

Au sud de l’Océan Indien se situe l’Ile de Diego Garcia. C’est un aéroport militaire, une importante base américaine, ou stationnent plusieurs bombardiers stratégiques B1 et B52 et même des bombes thermonucléaires. Le territoire est britannique mais les infrastructures appartiennent aux USA.

C’est à partir de cette base qu’au cours de l’automne et l’hiver 2011 des bombardiers sont partis pour lâcher leurs bombes sur les talibans, en Afghanistan.

On est en droit de supposer qu’un pilote djihadiste expérimenté et fanatisé a entrepris une mission suicide contre cette base. (Souvenons-nous de septembre 2001 à New york)

L’avion, selon la trajectoire prise, aurait pu l’atteindre à l’aube. Informés dès le début de ce détournement de l’avion, les Américains l’ont suivi à la trace et quand ils ont été sûrs que son objectif était la base militaire de Diego Garcia, et qu’il leur était impossible de le faire dévier de sa trajectoire, ils l’ont abattu.

Cela expliquerait tous ces mystères et la disparition de tous les indices. Dans une telle hypothèse Il devenait impossible pour les Américains de reconnaître ouvertement avoir abattu un avion civil pour protéger leur base, même si les passagers à bord étaient de toutes façons condamnés à mourir,

L'acte terroriste se serait transformé en erreur de navigation et la destruction de l'avion par les Américains en crime contre l'humanité.

Une certitude, cette disparition aura permis à la Malaysian Airlines d’évaluer l'étendue de l'infiltration d'Al Qaida dans le staff de ses pilotes et techniciens.

Pourquoi sait-on à peu près tout sur le crash en Ukraine de cet autre avion de la Malaysian Airlines, le MH17 et totalement rien sur celui du MH 370 ?

Est-ce vrai ? Est-ce faux ? Il serait souhaitable de connaître un jour la vérité !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :