Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

I.TELE/GALZI JUSQU’À MINUIT ET SON « DUEL » DU 19 MAI !

Le « DUEL » de ce mardi soir nous a plutôt fait assister à un « DUO » pathétique dans sa médiocrité entre le soi-disant humaniste Nicolas Domenach et l’indéchiffrable Yann Moix qui nous a assommé avec sa ténébreuse introduction concernant les « migrants », pour laquelle même Olivier Galzi doit encore en chercher la signification :

« On est dans le pays des « autophages ». La France à la mémoire un peu courte. Où est passée « Sartron », l’association fondée par Jean-Paul Sartre dans les années 20 qui s’est reformée dans les années 70 pour sauver les « boatpeople » en les accueillant, en 1974, par dizaines de milliers sans que cela pose aucun problème. Et le problème, avec la patrie des droits de l’homme, c’est le mot « homme » car réellement c’est les droits de l’individu qui ont toujours été considérés dans les droits de l’homme et jamais l’homme lui-même car l’homme, en tant qu’individu, en tant que particule élémentaire, on sait le traiter, on sait le respecter, Le 18e siècle a inventé l’individu car il a aussi inventé l’atome en chimie avec Lavoisier, ils guillotinaient les gens, sectionnaient, ils connaissaient les particules élémentaires, mais dès lors que cet homme doit être connu comme un ensemble et non pas comme une somme parce que la somme des particules élémentaires, si vous voulez, ce qu’on appelle en philosophie la volonté générale, on ne peut pas la calculer et on ne peut pas créer des quantités à partir d’un nombre d’individus, les masses ne sont pas des sommes d’individus, c’est plus compliqué que ça… Je suis contre la transformation d’une question humaine en question scientifique. La question du flux… »

J’arrête là car vous ne suivez plus, Galzi et Domenach non plus et moi encore moins !

Ce Moix qui va me faire regretter Aymeric Caron, qui pourtant me faisait « gerber » chez Laurent Ruquier. Combien de temps Léa Salamé pourra-t-elle le supporter ?

Bien entendu Domenach et Moix se sont entendus comme « larrons en foire » mais pas jusqu’au point cependant, pour Domenach, d’apprécier les louanges tressées par Moix à ce fou furieux de Kim Jong-Un qui fait régner la terreur sur la Corée du Nord et qui est, apparemment, particulièrement apprécié par le Yann en question. Les propos tenus sont effarants.

« La Corée du nord joue grosso modo le rôle que jouait la fantasmatique URSS qui faisait peur à l’Amérique et à l’Occident et on a inventé, on s’est inventé une peur toute faite pour continuer à avoir peur et cette peur c’est cet homme, c’est la Corée du nord et on a inventé cet homme qui a été dévoré par les chiens et un fantasme de la Corée du nord qui est totalement erroné… »

Je vous laisse apprécier.

Je ne sais si Galzi choisit lui-même ses débatteurs mais mardi soir il s’est fourvoyé totalement, c’était lamentable. Il nous a fait regretter les habituels Yves Thréart (Figaro) et Macé-Scaron (Marianne) et bien évidemment, sur cette même chaine, les « disparus » Zemmour/Naulleau et Zemmour/Domenach.

Nos chaines de télévision, comme notre éducation nationale, se nivèlent par le bas, à l’instar de nos ministres.

Et nous sommes devant l’obligation de supporter l’ensemble au moins jusqu’en 2017…et peut-être même au-delà !

Partager cet article

Repost 0