Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ETAT ISLAMIQUE AVANCE INEXORABLEMENT.

Les djihadistes de l’Etat Islamique progressent quotidiennement en Libye. Ils viennent de prendre possession, ce 9 juin, d’une centrale électrique à l’ouest de Syrte.

Chaque jour une vingtaine de djihadistes étrangers vient grossir leurs rangs (Français, Italiens, Allemands, Tunisiens, Saoudiens, Tchadiens, Marocains, Soudanais, Emiratis, Koweitien, Qataris), ils pénètrent en Libye via la Tunisie, l’Egypte, la Mauritanie, le Niger et le nord du Mali.

Malgré la surveillance maritime très sévère, organisée depuis le mois de mars 2015, à l’entrée des ports libyens occupés par l’EI, par les pays bordants la Méditerranée (Espagne, France, Italie, Portugal, Malte, Algérie, Egypte, Maroc) de très nombreuses armes parviennent encore jusqu’à Daech.

Al Baghdadi, le cerveau de Daech, poursuit sa stratégie héritée de Mao : il ne possède ni territoire, ni armée officielle, ni drapeau, mais il s’est constitué une force armée dotée de tous les armements les plus sophistiqués. Il se nourrit des territoires qu’il occupe aux frais et aux dépens de l’ennemi, réussissant même à signer des contrats avec des pays collaborateurs pour exploiter les champs pétroliers et gaziers.

Les frontières tombent sans aucune résistance. Après la Libye se sera l’Afrique du Nord et en premier lieu l’Algérie, où le régime ne fait pas le poids.

Fuyant l’Etat Islamique 103.000 migrants sont arrivés en Europe depuis le début 2015, selon le porte parole du Haut Commissaire aux réfugiés des Nations Unies, M. Edwards, avec une augmentation spectaculaire par la Grèce (Il arrive 600 réfugiés par jour dans les Iles grecques, notamment Lesvos : 1732 en janvier et février mais depuis les beaux jours bien davantage, 7200 pour le seul mois de mai)

54.000 par l’Italie – 48.000 par la Grèce – 920 par l’Espagne – 91 par Malte.

Selon FRONTEX 283.000 migrants sont entrés illégalement en Union Européenne en 2014, contre seulement, si l’on peut dire, 40.000 en 2013.

Et les nations européennes, et l’Amérique, réfléchissent, discutent, supputent, établissent des statistiques, envisagent, prévoient, mais ne prennent aucune mesure éfficace pour combattre, stopper et défaire l’Etat Islamique, dont la progression, on ne peut que l’espérer, s’arrêtera devant les colonnes d’Hercule.

Et que deviendra Israel quand il sera encerclé par l’EI ?

Cela ne nous rappelle-t-il pas les années qui ont précédé 1939 et les indécisions de ces mêmes nations et de l’Amérique devant l’invasion par les nazis et Hitler de l’Autriche, la Pologne et plus de la moitié de l’Europe ? Jusqu’à Stalingrad.

Se souvient-on des millions de morts que cet attentisme a côuté ?

Partager cet article

Repost 0