Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ALGERIE : 107 crimes en deux mois !

Que se passe-t-il en Algérie ? La canicule exceptionelle est-elle responsable de cette «épidémie» de meurtres qui, se situe au cours de la période du « Ramadan » ?

Une série de crimes soulève l’indignation et l’inquiétude de la population : 107 assassinats en deux mois, entre le 1er juin et le 3 août 2015.

107 personnes assassinées par des membres de leur propre famille ou des conjoints.

Le dernier crime commis le 3 août : un lieutenant de gendarmerie s’est servi de sa kalachnikov pour abattre une jeune fille et sa mère, dans la wilaya de Boumerdès, aux Issers.

Pour la plupart de ces meurtres il s’agit de règlements de comptes entre membres d’une même famille : un fils qui tue son père, un frère qui assassine son propre frère, un neveu qui étrangle son oncle, un mari qui électrocute sa femme, tels sont les exemples de ces meurtres en série.

Les auteurs sont des jeunes hommes de 16 à 38 ans et les victimes ont un âge qui varie de 16 à 70 ans.

Ces meurtres atroces : tuées à l’aide d’un couteau, brûlées, étranglées, électrocutées, ont fait subir aux malheureuses victimes des souffrances indescriptibles.

Les experts consultés estiment que ces assassinats sont essentiellement motivés par l’émergence des images de décapitations d’otages diffusées sur Internet par des groupes de terroristes islamistes, tel l’Etat Islamique.

*Dans la commune de Kherrata, au village d’Aït Smail, un jeune homme de 20 ans a tué au couteau son oncle pendant son sommeil. Le père de l’assassin, dans un état hystérique, a également été interpellé par les gendarmes.

*Dans la wilaya de Blida, la ville des roses, une jeune femme a été électrocutée par son mari pendant qu’elle dormait.

*Dans la wilaya de Sétif un jeune homme de 17 ans a assassiné d’un coup de couteau son jeune frère de 16 ans.

(Source El Watan du 6 août 2015)

Il est vrai que toutes les images diffusées par les télévisions et les réseaux sociaux sont d’une cruauté telle qu’elle ne peuvent que frapper des esprits torturés et faibles pour qui la vie et la liberté ne présentent plus aucun intérêt.

L’Algérie doit, à son tour, réaliser sa révolution et offrir à son peuple des hommes neufs et susceptibles de lui redonner un projet d’avenir plus serein.

Partager cet article

Repost 0