Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les migrants doivent quitter Calais de gré ou de force.

Le sang va couler, c’est une certitude, regrettable certes mais inévitable, et elle ne réjouit personne et surtout pas les Calaisiennes et les Calaisiens, les principaux intéressés sur le terrain !

6000 migrants (environ) stationnent dans cette « jungle » parce qu’ils ne veulent pas rester en France. Dans le cas contraire ils auraient déjà été conduits en « Jet », TGV et cars de luxe, etc. vers quelques villes et villages français.

Oui mais voilà, ils restent à Calais parce que seule l’Angleterre les intérèsse…mais elle ne veut pas d’eux !

Aujourd’hui, demain ou un autre jour, un policier va tirer, en état de légitime défense, pour défendre sa vie ou celle de ses collègues. Un routier assailli par une meute va pêter les plombs. Un commerçant ou un riverain sortira une arme pour protéger ses biens et, ce qui à mon avis est bien plus grave, des femmes seront violées (car on cherche en vain une « Jane » dans cette jungle) et quelques individus ou groupuscules excédés les vengeront.

Je trouve tout de même étonnant que ces milliers de migrants qui ont voyagé à travers divers pays, parcouru des milliers de kilomètres, traversé la Méditerranée, et pour cela versé beaucoup d’argent, payé de nombreux marchands de « chair humaine », se retrouvent bloquer sur les bords de la Manche, à moins de 50 kms du but ultime de leur péricle, alors qu’il n’y a aucun mur, ni aucun barbelés, posés le long des côtes anglaises, qui puissent les empêcher de débarquer ?

N’y a-t-il pas de « passeurs » ? Il ne manque pourtant pas de vieux rafiots prêts à couler entre Boulogne et Dunkerque !

Bien entendu la « Royal Navy » sera déployée à la limite des eaux territoriales. Mais quel sera son comportement ? Quels seront les ordres du gouvernement ? Comment empêcher de passer toutes ces embarcations ? Aura-t-elle l’ordre de les couler ? Il faudra cependant recueillir les survivants, les Anglais ne sont tout de même pas des monstres ?

Un proche avenir répondra à toutes ces questions mais, à l’heure actuelle, la situation s’aggrave à Calais : ceux qui le peuvent quittent la ville, terrorisés. Des commerces ferment. L’immobilier a chuté lourdement (qui souhaiterait s’y installer ?).

Ces « migrants » doivent quitter Calais de gré ou de force.

C’est au gouvernement de résoudre ce probléme, qu’il entretient depuis près d’une décennie. Messieurs Hollande, Valls, Cazeneuve, vos discours font constamment référence à l’autorité de l’Etat mais il serait plus rassurant que ce soient par des actes, et non de vaines paroles, qu’il soit restauré !

Partager cet article

Repost 0