Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Al-Adnani est-il réellement mort ?

Mohammed Al-Adnani serait donc mort ! Peut-être après une blessure il y a plusieurs jours ou peut-être par une frappe d’un drone américain, on n’en est pas très sur.

Et vous, en êtes-vous persuadés ? Moi pas du tout et je suis même persuadé du contraire.

Devant les revers subis par l’Etat Islamique sur le terrain, aussi bien en Syrie qu’en Irak ou en Lybie, il devient indispensable à DAECH d’intensifier ses attentats en Europe, dans le monde et plus particulièrement en France.

Si les attentats spectaculaires, faisant des dizaines de victimes, comme au Bataclan ou le 14 juillet à Nice, deviennent de plus en plus difficiles à organiser, en revanche ceux commis à l’arme blanche, comme ce fut le cas pour le couple policier de Magnaville, dans les Yvelines, ou celui du père Hamel à Saint-Etienne du Rouvray, deviennent de plus en plus nombreux et revendiqués.

La médiatisation est aussi importante car l’impact sur la population est plus direct, plus ciblé et les esprits sont plus particulièrement marqués.

A mon avis, Mohammed Al-Madnani est déjà en Europe, barbe rasée, cheveux coupés, occidentalisé, muni de faux papiers et arrivé parmi une fournée de migrants, vous savez ces migrants qui crèvent de faim chez eux mais qui disposent facilement de 3 à 4000 euros pour payer un passeur !

On a déjà assisté à la résurrection, de soi-disant morts, quelques semaines plus tard. Souvenez-vous d’Omar Omsen, de son vrai nom Diaby, ce niçois annoncé mort et qui poursuivait ses recrutements en toute sérénité dans la région niçoise.

Quoi de plus sécurisant d’arriver et de vivre en paix dans un pays quand on a été annoncé mort ? Quand on n’est plus recherché, quand on est libre de se déplacer ? Quand on n’est pas fiché. En deux mots : quand on est inconnu de tous les services jusqu’au prochain attentat.

Mohammed Al-Madnani est ce n° 2 de DAECH qui avait appelé à tuer tous les incroyants et surtout les Français. Il est celui a qui obéissait Abdelhamid Abaaoud et ses complices. A qui obéissait tous les réseaux démantelés en Belgique, en France et ailleurs.

Mohammed Al-Madnani n’est-il pas, déjà, en train de former de nouveaux réseaux et de préparer de nouveaux attentats, pendant que l’Etat Islamique fait mine de le pleurer en se gossant de notre niaiserie ?

Partager cet article

Repost 0