Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Haro sur le Fillon !

Arrêtez d’enfoncer le clou, sur tous les écrans et les médias, en nous signalant tous les défauts de François Fillon, surtout depuis qu’il est sorti grand vainqueur de la primaire de droite, il n’en a pas davantage aujourd’hui qu’il n’en avait hier.

Quand on vote pour un candidat et que l’on sait qu’il risque de ne pas être élu, et cela pour diverses raisons dont la principale est un « front républicain » inévitable (j’ai voté pour Marion-Maréchal Le Pen dans la région PACA et malgré une avance certaine elle n’a pas été élue) il faut donc avoir une analyse politique pertinente, c’est-à-dire essayer d’éliminer les candidats dont nous ne voulons pas pour, le cas échéant, espérer que le « moins mauvais » puisse être élu, si le nôtre ne l’est pas ! CQFD !

François Fillon n’est pas un premier secours, c’est un dernier recours.

Il était préférable à Juppé et Sarkozy, les autres n’ayant aucune chance.

À gauche le scénario est le même. Dans une primaire, désormais inévitable, je préfère un Manuel Valls à un Montebourg ou un Hamon, les autres n’étant que des figurants.

Entre les candidats qui se présentent hors « primaire », je préfère un Emmanuel Macron à un Mélenchon et même à un Bayrou girouette et à tout autres dont les chances sont inexistantes !

Et si, en définitif, il me fallait choisir entre un François Fillon, un Emmanuel Macron et un Manuel Valls c’est, sans hésitation aucune, Fillon qui bénéficierait de mon choix.

Pour conclure, si le candidat (ou la) que je souhaiterais voir élire à la présidence de la république, ne pourrait pas l’être, pour la raison que j’ai citée plus haut, il me serait agréable que ce soit le « moins mauvais » qui le soit à sa place, et cela dans l’intérêt du pays et dans le nôtre.

J’espère tout simplement que ce ne sera pas le cas !

 

Partager cet article

Repost 0