Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE QUINTE DE L’ELYSEE.

La France martyrisée, la France bafouée, mais la France libérée ! Le De Gaulle nouveau est là, ou plutôt notre Zorro national : Bayrou est arrivé hé, hé, sans se presser hé, hé, et la France est sauvée hé, hé !

N’est-ce pas lui qui nous a déjà sauvé en 2012 en nous demandant de voter François Hollande ? Et nous en avons pris pour un quinquennat !

Pour qui va-t-il nous demander de voter en 2017 ? Pas pour Mélenchon ni pour Marine. Pour Benoît Hamon ? Probablement pas, quoi que ! Avec Bayrou le revoilou, tout est possible.

Alors il offrira ses moins de 10% de voix à Macron, ça c’est sûr !

Cette élection présidentielle 2017 est aussi difficile à pronostiquer qu’un quinté à Auteuil !

*Un Fillon qui n’est pas sûr de franchir tous les obstacles mis sur son chemin de croix (Pauvre Pénélope, dans quelle galère vous a entraîné votre Ulysse moderne !)

*Une Marine Le Pen et ses démêlés européens, et son islam compatible avec notre république et, surtout, son plus gros obstacle, le « Philippot » !

*Un Parti Socialiste qui a vu chuté Valls à la rivière de la primaire et qui voit se dérober à chaque nouvel obstacle une partie de ses parlementaires vers le « rassembleur universel » Emmanuel Macron !

Mais au fait, n’y a-t-il pas d’autres concurrents que les six que nous présentent les sondages ?

25% Marine, 22% Fillon, 21% Macron, 15% Hamon, 10% Mélenchon, 2% Jadot

Je n’aperçois pas au départ Nicolas Dupont-Aignan ! Ne cote-t-il pas davantage que les 2% du vert Jadot ?

Les citoyens ne souhaitent-ils pas, paraît-il, un président honnête, hors des partis politiques traditionnels et dont le programme serait le plus proche possible de celui du Front National. N’est-ce pas le cas du Nicolas ? Il vient de nous présenter son programme, ce mercredi 1er février.

Ce candidat d’Yerres ne pourrait-il pas être demain  celui qui pourrait mettre la France debout ? Elle serait en tous les cas moins bancale qu’avec un Bayrou palois !

Bien entendu je plaisante, il ne sera jamais élu ce Nicolas il est pourtant tellement sympathique à vouloir depuis si longtemps se battre contre les moulins à vent que sont nos politiciens.

Mais là où je ne plaisante plus c’est au sujet de Fillon ! Et s’il se retirait, s’il ne pouvait pas se présenter ? Quel nouveau jockey choisir pour « Les Républicains » ?

Par pitié pour notre France, pas Juppé, et pourtant le prophète sait qu’il est prêt à y aller, malgré ce qu’il dit.

Mais alors qui ? Une urgente primaire réservée aux seuls adhérents : avec les Barouin, Wauquiez, NKM, etc. et bien sûr, si c’était absolument nécessaire, Juppé ? Mais pourquoi pas l’autre Nicolas, le Sarkozy ?

Ce ne serait plus « Bayrou le revoilou » mais « Sarkozy le revoici » !

Lundi 30 janvier les cotes, chez les bookmakers, étaient de :

Fillon 2 contre 1 – Macron 5 contre 1 – Le Pen 20 contre 1 – Hamon 60 contre 1 – Mélenchon 150 contre 1 – les autres concurrents non cotés.

Aujourd’hui, avec l’affaire Pénélope, elles sont de :

Fillon 4 contre 1 – Macron 4 contre 1 – Le Pen 12 contre 1 – Hamon 18 contre 1 et Mélenchon 60 contre 1.

Attendons la suite des évènements et connaître l’état du terrain, plus lourd ou plus léger, vers le 15 février !

Lors du dernier quinté de l’Elysée, en 2012, DSK avait chuté à la dernière haie, alors qu’il avait un boulevard devant lui, allons-nous assister au même scénario ?

 

Partager cet article

Repost 0