Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’affirme qu’il n’y a ni racisme ni homophobie à dénoncer certaines manœuvres destinées à manipuler et à s’approprier « l’esprit » de notre jeunesse et cela dans le but bien précis de la diriger vers un multiculturalisme et se rapprocher d’une « théorie du genre » que notre système actuel cherche à imposer.

Il faut que cela leur paraisse naturel et dans ce but il est sans doute nécessaire de le «promotionner

», de le vendre, même à l’aide d’un « sournois endoctrinement ».

Il y a une quarantaine d’années on nous mettait en garde contre les « images subliminales » (Ces images que notre œil ne détecte pas mais que notre cerveau enregistre et imprime inconsciemment) incorporées dans de nombreuses publicités et destinées à nous procurer, malgré nous, le désir de goûter, de consommer, les produits en question. Ce fut le cas notamment de « Coca Cola », cité dans ce documentaire télévisé.

Aujourd’hui il n’est plus nécessaire d’employer de tels stratagèmes pour manipuler et imprimer dans l’esprit de notre jeunesse, à longueur de journée et de soirée.

Les images (qui ne sont plus subliminales) s’affichent « plein écran » et l’objectif n’est plus dissimulé : il s’agit d’inculquer à notre jeunesse la notion que le multiculturalisme et la théorie du genre font partis de notre existence et que l’on peut s’y adonner sans aucun a priori.

Que les contacts, actes sexuels ou union entre un Africain, un Arabe ou une personne du même sexe, sont une pratique tout à fait naturelle !

Il n’y a plus un film, une série télé, un documentaire, un court-métrage, etc. où ne figure pas dans le casting un « homme de couleur », un « Arabe » un « homosexuel » qui, comme par hasard, a toujours le beau rôle.

Ainsi dans une série policière il est inutile de monopoliser votre attention sur l’un de ces « rôles » car ce ne sera jamais lui le coupable, le méchant, bien au contraire, ce sera toujours lui l’incompris, celui qui souffre et qui aide les « blancs » à comprendre l’absurdité de leurs soupçons !

Si vous ne l’avez pas encore constaté, ce qui m’étonnerait tout de même, prêtez-y attention : adolescents ou adultes du même sexe qui s’embrassent, s’étreignent, forniquent, c’est devenu monnaie courante.

« Femmes blanches qui embrassent, étreignent et forniquent avec des « hommes de couleur » ou des « Arabes », c’est devenu indispensable.

Les policiers, gendarmes, médecins, cadres, pompiers, etc. de couleur ou Arabes, sont, en général, toujours les supérieurs des « blancs ».

Toujours plus sympathiques et plus intelligents face à la bêtise et à la vulgarité de leurs subordonnés à la face pale. (Je me demande d’ailleurs comment policiers et gendarmes peuvent accepter d’être présentés d’une manière souvent ridicule dans ces réalisations ?)

Trop c’est trop. À vouloir tant démontrer on finit par lasser.

Derniers exemples : un tirailleur sénégalais dans « La Permission », un employé de supermarché, français d’origine maghrébine, dans « Merci pour tout Charles », deux adolescents dans « Baisers Volés » et un jeune pilote de « Canadair » français d’origine maghrébine dans « La Promesse du Feu », quatre récents téléfilms sur France Télévision.

Fort heureusement il y a des policiers, gendarmes, médecins, cadres pompiers, etc. de couleur ou Arabes qui font leur métier et se dévouent avec passion et intelligence.

Fort heureusement il y a des homosexuels des deux sexes qui vivent « leur différence » sans s’afficher ostensiblement.

Mais, et nous le constatons trop souvent, il y a des individus de couleur ou Arabes ou homosexuels, qui sont des « méchants », qui volent, qui violent, qui tuent, j’allais dire « comme tout le monde », mais on ne l’affiche pas sur nos écrans et quelquefois même on le dissimule.

Peut-être d’ailleurs cela n’existe-t-il que dans notre imagination bien entendu « raciste » et «homophobe» ?

Mais alors comment expliquer que 15% de la population française, de couleur ou d’origine maghrébine, composent 70% de la population carcérale ?

Partager cet article

Repost 0