Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l’attention de notre président de la République et de nos ministres !!!!

 présents ou futurs, afin qu’il ne soit non seulement plus question de repentance envers les Algériens mais qu’ils exigent une repentance des gouvernements algériens, présents ou futurs, pour les atrocités que le FLN, l’ALN et une certaine population ont fait subir à des civils innocents et à des soldats prisonniers. Jamais aucune armée dans aucune guerre au monde n’a poussé la barbarie aussi loin que l’ont fait les Algériens et toutes les repentances seront insuffisantes et même inacceptables.

Des rapports officiels révélés récemment apportent la preuve que des centaines d’êtres humains ont été réduit à l’état de bête de somme dans les mines de fer de Miliana et de nombreuses femmes livrées comme chair à soldats dans les bordels militaires.

Découverts par la gendarmerie d’Oran, des dizaines d’européens ont été séquestrés jusqu’à ce que mort s’ensuive pour servir de donneur de sang aux combattants algériens, ils avaient  la peau collée aux os et étaient complètement vidés de leur sang de manière chirurgicale.

Et ce n’est pas suffisant, ajoutons les charniers d’européens affreusement mutilés, tués à l’arme blanche ou par balles ou, ce qui est pire, après avoir été déchiquetés par la population (rapport du médecin colonel)

Et ce n’est pas tout malheureusement, le 9 mars 1962 à Eckmuhl, 16 personnes, dont 3 femmes, ont été enfermées dans un hangar et les ordures du FLN y ont mis  le feu. On les retrouvera carbonisées.

Le 8 septembre de cette même année, le médecin militaire examine une dizaine d’européens que le FLN vient de libérer. Tous hagards, totalement ébranlés psychiquement, présentant de nombreux traumatismes sur tout le corps, des fractures multiples des côtes et du sternum. Tous ont été torturés, soit par électricité, soit par noyade, soit par introduction de corps étrangers dans l’anus. Fouettés par la population et brûlés avec des cigarettes tout le long du chemin.

Arrêtons là ce martyrologe. Ces gens là sont des sauvages, des barbares. Ils méritent leur sort actuel et surtout celui qui leur est réservé dans un proche futur et ceux qui, en France, soutiennent leur cause, la défende, la glorifie, dans des films ou dans des livres, doivent être expulsés séance tenante. Ils ne méritent pas de vivre chez nous.

(Source Valeurs Actuelles)

Partager cet article

Repost 0