Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BATAILLE AUTOUR D’UNE DATE !

 

Nous célébrons le 11 novembre 1918, nous fêtons le 8 mai 1945, ce sont des dates de victoires de la France sur ses ennemis.

Je n’ai vu nulle part en France une place, une avenue, une rue, un chemin, ni même une impasse, qui commémore le 22 juin 1940 ! Cette date est pourtant la fin d’une guerre que la France a lamentablement perdue devant un ennemi plus fort, devant une armée plus forte qui nous occupait. Alors pourquoi vouloir célébrer le 19 mars 1962 ? Cette date marque, théoriquement, la fin  des hostilités, la fin d’une guerre que nous avons perdue honteusement alors que nous étions vainqueur sur le terrain. La France y a abandonné une grande partie de son territoire et de ses richesses, trois départements plus le Sahara et l’armée française a connu la plus ignoble forfaiture de l’histoire de notre pays : restée l’arme au pied et laissé assassiner sous ses yeux, et par ordre, des dizaines de milliers de pieds-noirs et de harkis et c’est cette date que la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Castrés de l’Algérie) commémore ! Et nous nous battons, nous ergotons, pour en choisir une autre…laquelle ?

Il n’y a aucune date à commémorer, à célébrer et encore moins à fêter. Toutes les dates susceptibles d’être retenues ne seraient que des dates de départ, d’enlèvements, de tueries, d’assassinats, de morts… aucune date ne peut convenir à une guerre qui n’a pas encore fini et dont les cicatrices sont encore, et pour longtemps, visibles et douloureuses.

Partager cet article

Repost 0