Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France ta diplomatie « fout le camp ».

 

Monsieur le Président de la République il est urgent que vous fassiez le ménage dans les écuries d’Augias que sont devenues les « Affaires Etrangères » de votre gouvernement.

Après les exhibitions mal venues de Mme Alliot-Marie en Tunisie et dans « l’affaire Florence Cassez » elle installe à Tunis un « Jean Foutre » de tout premier ordre comme ambassadeur de la France.

Son langage laisse plus qu’à désirer pour un diplomate représentant le pays de la langue de Voltaire et de la culture en générale.

M. Boris Boillon, puisqu’il s’agit de lui, refuse de répondre à des questions de journalistes tunisiens qu’il estime « débiles » ou de « n’importe quoi ».

Jusque là il s’agit d’un dérapage indigne d’un diplomate français mais « pas de quoi fouetter un chat ». C’est une autre phrase plus que choquante, insultante même, pour notre pays et qui doit entraîner son limogeage immédiat :

« La France est mal placée pour donner des leçons dans le domaine de l’état de droit et dans le domaine de la démocratie… »

Et comme des journalistes, et on les comprend, se montraient très surpris d’une telle « incongruité » voici sa réponse :

« Franchement, vous croyez que j’ai ce niveau-là, vous croyez que je suis dans la petite phrase débile ? … Non, je ne peux pas expliciter, je dis ce que j’ai à dire et n’essayez pas de me coincer avec des trucs à la « con ». Voilà, la France n’a pas de leçons à donner. »

500 tunisiens ont manifesté devant l’ambassade de France pour réclamer son départ mais c’est 5 millions de français qui devraient manifester devant le « Quai d’Orsay » pour « exiger » son limogeage immédiat… et par la même occasion celui de Bernard Valéro, porte-parole, et de Mme Alliot-Marie, ministre, s’ils ne prennent pas eux-mêmes cette décision séance tenante.

---o---

Partager cet article

Repost 0