Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelque chose de pourri dans la justice française !

Comment un homme de 31 ans peut être en liberté après avoir commis 13 viols avec violence ? Libéré fin février 2010 Tony Meilhon se trouvait sous le coup d’une peine de 2 ans d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve.

Comment peut-on être condamné à 2 ans avec sursis après son dernier viol

Les résultats de la mise en épreuve : le probable assassinat d’une jeune fille de 18 ans.

Les juges qui l’ont remis en liberté peuvent être fiers d’eux. Pourquoi ne serait-ce pas l’une de leur fille qui ait été ainsi violentée ? On aurait pu alors invoquer la « justice divine ».

C’est la preuve, s’il en fallait une, que les obligations de soins c’est du « bidon »…que le suivi c’est du « bidon »…que la réhabilitation d’un récidiviste c’est du « bidon »…

Tony Meilhon va certainement être cette fois condamné à la réclusion à perpétuité mais pourquoi pas à la peine capitale qu’il mérite ?

Il n’y a pas très longtemps, encore au XX° siècle, on « lobotisait » ou l’on « castrait » les récidivistes de viols si ils n’étaient pas condamnés à mort…c’était inhumain fustigeaient les « belles âmes »… et le viol et l’assassinat d’une personne est-ce que c’est HUMAIN ?

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :