Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’esprit olympique à la dérive !!!

 

À leur origine, huit siècles avant J.C., les jeux olympiques avaient un caractère religieux puisqu’ils étaient consacrés aux différents dieux et les athlètes étaient toujours complètement nus.

Donc si le CIO souhaite revenir à l’esprit olympique de l’antiquité soit, mais alors totalement et sans aucun signe ostentatoire ni de religion, ni de pays, ni de drapeaux.

Ce n’est pas ce que souhaitait Pierre de Coubertin à l’origine des JO modernes en 1896.

S’il y a eu quelques manifestations et démonstrations politiques au cours des JO modernes on ne constate pas de manifestation religieuse (si ce n’est une probable connotation lors de l’assassinat de onze athlètes Israéliens à Munich en 1972 par un commando d’islamistes palestiniens).

Or, le CIO vient de procéder à une première entorse à ce principe de laïcité en autorisant un signe ostentatoire religieux,

**le port du voile, par une « judoka » représentant l’Arabie Saoudite et cela sur un ultimatum provocateur de ce royaume.

Le port du voile n’a duré qu’une minute, mais une minute de trop car il s’agit là d’une malencontreuse décision du CIO qui, nous n’en doutons pas, aura des suites de plus en plus provocatrices.

Les jeux olympiques modernes qui s’étaient déroulés déjà à Londres en 1908 avaient connu un premier scandale (les Anglais exigeaient des arbitres uniquement britanniques…belle blague). Ceux de 2012 en connaissent déjà plusieurs.

**L’autorisation offerte à un athlète handicapé de participer au « 400 mètres »  ne peut que nous interpeller. Bien sûr ma réflexion n’a rien à voir avec ce magnifique athlète, son courage et sa joie de concourir et je sais que ce que j’écris va paraître dur et cynique mais avec les constants progrès de la science et des techniques si un athlète handicapé unijambiste se présente au saut en hauteur équipé d’un ressort et franchi 2 m. 50 il sera médaille d’or. Cela est inconcevable comme il est inconcevable qu’Oscar Pistorius occupe une place sur le podium aux dépends d’un athlète « ordinaire » non équipé d’orthèses.

Et ce n’est pas tout :

**une nageuse provoque un faux départ, suite paraît-il à un incident technique imputable au matériel. Il est repris.

**Un cycliste sur piste anglais loupe son départ et tombe volontairement. Le départ est repris.

**En aviron, le double anglais s’arrête après cent mètres de parcours, suite paraît-il à un accident mécanique. Il est repris.

Jamais cela ne s’est passé lors des précédents JO ni, je l’espère, lors des suivants.

Et je suis désolé d’insister en m’étonnant sur toutes les victoires et les records mondiaux obtenus par les cyclistes britanniques sur piste, qui s’étaient montrés inexistants depuis les dernières olympiades de 2008 dans tous les championnats européens et mondiaux.

Comme par hasard cela concerne uniquement des athlètes britanniques. Même dans les milieux officiels et professionnels on n’hésite pas à parler de dopage et on en entendra très certainement parler au cours des prochaines semaines.

Tous ces incidents ne sont pas à l’honneur du CIO…ni des Anglais.

La fin ne justifie pas tous les moyens !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0