Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’exception française !

 

Les socialistes ont-ils un vocabulaire si limité qu’ils se trouvent devant l’obligation d’utiliser la même référence en toutes circonstances déplaisantes pour eux ?

Alain MARLEIX a invoqué « notre Coréen national » en parlant de Jean-Vincent PLACE et immédiatement il devient « Lepeniste » !

Brice HORTEFEUX a osé dire « Quand y en a un ça va, c’est quand y en a beaucoup que ça pose problème » et aussitôt il fait le jeu du Front National !

Claude GUEANT constate que « Les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne pas être chez eux » et, bien entendu, il parle le langage de Marine Le Pen.

Y a-t-il deux France, la « socialiste » qui n’a aucun problème avec l’immigration non contrôlée, les soucis identitaire, l’islamisation du pays…et la seconde France, celle  qui a des soucis avec l’immigration, la laïcité et la natalité, des problèmes avec l’islamisation et un Front National qui lui « VOLE » toutes ses idées ?

Et toujours l’exception française : nous avions la « gauche » socialiste (les roses-verts), communiste et extrême gauche(rouge). Aujourd’hui nous avons la « droite » (UMP), la droite de la droite (toujours UMP ??) et l’extrême droite.

Pourquoi ne pas résoudre cette équation en laissant Marine Le Pen s’expliquer directement avec les « socialistes » au second tour des élections présidentielles ? Ce serait intéressant de voir comment les « gens de la droite de la droite » se partageront entre les socialistes qui, apparemment, n’ont pas du tout les mêmes idées, et les Lepénistes qui, apparemment, ont très exactement les mêmes idées ?

Partager cet article

Repost 0