Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vérité si je mens ! (1)

 

A cause de la crise (François Hollande s’est aperçu très récemment qu’il y en avait une) le candidat socialiste ne recrutera pas les 60.000 fonctionnaires envisagés lors des « primaires ». On s’en doutait n’est-ce pas ?

Aux dernières nouvelles « il redéploiera ». Comment ?  On peut supposer qu’il ne déplacera pas 2000 fonctionnaires inutiles au Ministère des Finances à Bercy pour les diriger vers le milieu hospitalier ou vers l’enseignement, même avec une formation très poussée.

Le gouvernement n’a même pas réussi à réaliser son projet qui était de réunir les Centres des impôts et les Trésoreries, les syndicats et les fonctionnaires s’y sont opposés. François Hollande peut-il faire mieux ? On peut en douter n’est-ce pas ?

L’Allemagne est très souvent citée en exemple et, apparemment, elle ne fonctionne pas trop mal avec pourtant 50 fonctionnaires pour 1000 habitants, alors qu’il nous en faut 90 pour ce même nombre. Non seulement presque le double mais ils sont « légèrement » mieux payés.

Mais dès que l’on parle « fonctionnaires » la gauche s’exclame : « Et l’éducation nationale alors où il en manque tant pour accompagner les élèves de plus en plus nombreux en retard. C’est une honte nationale de ne pas les aider à suivre ! »

Il n’en manque pas tant que ça, chers socialistes et si redéploiement il doit y avoir c’est dans l’éducation nationale qu’il doit se réaliser : D’après la Cour des Comptes 97.000 n’enseignent pas, occupés à d’autres tâches tout en étant rémunéré par l’éducation nationale et cela nous coûte, à nous contribuables, 1,65 milliards d’euros.

Sur ces 97.000 fonctionnaires 23.200 sont des professeurs du second degré. 11.400 sont des « remplaçants » auxquels on ne fait jamais appel pour « remplacer » et les 62.400 autres qui sont-ils ? C’est peut-être de ces soixante mille dont parlait François Hollande…mais inutile de les recruter ils sont déjà budgétés

Partager cet article

Repost 0