Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Monsieur le Député-Maire,

 

Vous aviez exprimé le souhait que j’organise quelques manifestations littéraires sur Antibes et Juan-les-Pins.

Ce souhait s’est réalisé en coordination avec vos services en août 2011 et août 2012.

Deux nocturnes littéraires ont eu lieu devant la Librairie du Casino à Juan-les-Pins en présence d’une quinzaine d’auteurs. Elles ont connu un franc succès.

Pour 2013 votre service culturel s’étant complètement désintéressé de ce beau projet, nous avons dû improviser.

**Par la présente je vous informe que nous avons organisé avec la librairie du casino une nocturne ce jeudi 15 août 2013 et à notre seule initiative.

Douze auteurs, dont Pascal Brunner, ont répondu à notre appel et cela a été un beau succès populaire.

 

Vous m’aviez également suggéré d’organiser pour 2013 un « Salon du livre » sur le site du Fort-Carré.

J’avais pris contact, lors des salons du livre de Nice, Mouans-Sartoux et de Toulon, avec une soixantaine d’auteurs et cinq éditeurs qui avaient accepté de participer bénévolement à ce projet important pour la ville d’Antibes.

Au cours de deux réunions avec vos services culturels, début 2013, le titre de cette manifestation a été arrêté : « Le printemps du livre d’Antibes ».

J’ai proposé, avec son accord, qu’elle soit placée sous le parrainage de Valentin MUSSO.

Il a été impossible pour votre Service Culturel de trouver un week-end ce printemps 2013 alors que j’ai constaté moi-même de la disponibilité du Fort-Carré à ces dates.

De plus il est à noter que nous étions en pourparlers depuis 2 ans pour cette première manifestation.

Il ne vous revenait que de nous mettre la salle, le matériel à disposition ainsi que le service de sécurité et peut-être quelques frais annexes, donc un coût relativement modique quand on connait à combien revient une manifestation de ce genre.

Je déplore sincèrement le manque de motivation dont a fait preuve le service culturel de la ville d’Antibes envers ce projet.

En revanche les personnes concernées ont été très déçues car elles étaient très emballées et moi je suis passé pour un « amateur ».

Si, en ce qui me concerne, il ne s’agit que d’une anecdote, elle m’attriste au nom de tous les Antibois qui n’ont pu bénéficier de cette animation culturelle très prisée dans les autres villes de la région PACA.

Je pense que la seconde ville du département des Alpes Maritimes mérite une manifestation littéraire digne de sa renommée.

Dans l’attente de vos commentaires dont je ne manquerai pas de faire retour à toutes les personnes qui avaient accepté de me suivre,

 

Veuillez agréer, Monsieur le député-maire, l’expression de ma respectueuse sympathie.

 

Manuel GOMEZ

 

Partager cet article

Repost 0