Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté d’expression à la « mode française »

 

Les uns ont le droit de tout faire, de tout dire, les autres n’ont le droit que de se taire, de s’écraser, de disparaître (de gré ou de force…voir FDESOUCHE censuré de tous les serveurs nationaux).

 

On a le droit d’insulter la France, on a le droit de la baiser et même de l’enc…, de la niquer (sur un livre vendu dans toutes les librairies) et on ne risque absolument rien…ou pas grand-chose (amende avec sursis).

En revanche on n’a pas le droit, car c’est politiquement incorrecte, de dire tout haut ce que l’on pense même sans aucun écart de langage, sans insultes d’aucune sorte, dans un français d’école laïque. Mais dès que l’on touche aux problèmes liés à notre triste époque, c’est-à-dire plus particulièrement à l’islamisme et à l’immigration,  immédiatement on est qualifié de raciste, de xénophobe, d’antisémite, etc.

La liberté d’expression est, paraît-il, l’un des fondements de notre république mais cela dépend de qui en use et en abuse : les anti-français, les islamistes, les rappeurs, l’extrême gauche, les communistes en ont le droit. Les français de souche, la droite, les chrétiens, les citoyens qui en ont ras-le-bol d’être considérés (dixit de Gaulle) comme des veaux, on leur nie ce droit.

LIBERTE pour qui ? EGALITE pour qui ? FRATERNITE mieux vaut ne plus en parler car on ne peut être frère que d’un coté mais pas de l’autre.

Partager cet article

Repost 0