Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

QUESTION SUR LA DOUBLE NATIONALITE D’UN MINISTRE ?

 

Mme Valérie Rosso-Debord, députée UMP, interpelle le président de la république et le gouvernement sur l’appartenance de Najat Vallaud-Belkacem au CCME (Conseil Communauté Marocaine à l’Étranger)

Au bulletin officiel marocain on apprend que le CCME a pour but de renforcer « l’identité marocaine » des marocains vivants à l’étranger et d’émettre des avis sur leur « éducation religieuse ».

Les membres de ce conseil s’engagent à défendre les intérêts supérieurs de la Nation marocaine. Ils peuvent également percevoir des indemnités (j’espère que ce n’est pas le cas de la porte-parole du gouvernement français).

On peut donc se poser à juste titre cette question : n’est-ce pas ennuyeux qu’un ministre de la république française et porte-parole du gouvernement appartienne à ce CCME et s’engage ainsi à défendre les intérêts supérieurs d’une nation étrangère ?

J’ai entendu, au cours de cette longue campagne présidentielle, Mme Vallaud-Belkacem s’élever avec force dès qu’il était question de notre identité nationale alors qu’elle s’est engagée à défendre l’identité nationale marocaine. N’y-a-t-il pas une certaine contradiction qui ne plaide guère en sa faveur ?

Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls à nous poser toutes ces questions. Récemment un journaliste marocain, Ali Amar, a surnommé notre ministre franco-marocaine « espionne du roi Mohammed VI » dans les couloirs du gouvernement français !

Mme Najat Vallaud-Belkacem est née au Maroc de parents marocains, elle est donc marocaine sans aucun doute par « droit du sang » et « droit du sol » et française ensuite si cette nationalité lui a été accordée par naturalisation ou par mariage. A-t-elle démissionné du CCME ? Le CCME existe-t-il toujours ? Nous aimerions obtenir des réponses claires et, en attendant, on peut également se poser cette question :

Est-ce qu’un ministre de la défense d’un gouvernement français pourrait également avoir la double nationalité ?

Et pourquoi pas un premier ministre ou même le président de la république après tout !

Il me semble que ce serait tout de même assez grave en cas de conflit, non ? 

Partager cet article

Repost 0