Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

On se demande bien d’ailleurs qui pourrait nous faire taire ???

 

Lorsque notre honneur, notre dignité, notre histoire et notre mémoire sont attaqués par quiconque, que ce soit par écrit ou en paroles parce que les faits sont tronqués, voir même occultés, il est de notre devoir de répondre et de rétablir la vérité, même si ceux-là considèrent qu’il s’agit de la nôtre.

*Si ceux à qui s’adressent nos réponses n’en tiennent aucun compte en raison de leur idéologie, de leur méconnaissance de la réalité ou tout simplement des enseignements qu’on leur a inculqué, nombreux sont celles et ceux qui en prennent connaissance et en retiennent quelques éléments.

*Il est illusoire de s’adresser directement aux médias, quels qu’ils soient, qui ne tiennent aucun compte de nos observations car ils n’ont aucune considération pour nous.

Ils nous ignorent depuis plus de cinquante ans.

**Notre rôle, tant que nous serons debout pour le tenir, est d’intervenir par l’écrit et la parole mais surtout de ne pas laisser notre mémoire en « jachère ».

Il s’agit probablement d’un combat sans victoire, par les temps présents, mais pas inutile dans un proche avenir qui nous donnera raison et nous rendra justice (tout au moins sur l’œuvre que nous avons réalisé en 130 années de présence en Algérie).

Nous sommes les derniers à nous battre et il est fort regrettable que nous ne puissions le faire d’une seule voix, mais « chacun pour sa chapelle » a toujours été notre erreur depuis plus d’un demi-siècle.

Alors continuons « à gueuler » nos quatre vérités, même chacun de son côté, mais au moins que l’on ne nous conseille pas de nous taire !

Partager cet article

Repost 0