Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

François Mauriac, prix Nobel de littérature, n’hésitait pas à dire que son fils Jean était « le plus lu » de la    famille. Il est vrai que ses chroniques sur la politique gaullienne étaient suivies par des millions de lecteurs.

Il est quelquefois intéressant et instructif de se replonger dans les « secrets » de ces agenciers de l’AFP surtout lorsqu’il s’agit de Jean Mauriac et qu’il occupait toujours le siège à coté du « général » au cours de ses nombreux déplacements.

Jean Mauriac confirme que de Gaulle lui aurait confié sous le sceau du secret et plusieurs mois à l’avance sa décision de proposer l’autodétermination aux Algériens, alors qu’il tenait des discours où il affirmait le contraire. Cela confirme et prouve, si c’était nécessaire, la duplicité dont il a fait la démonstration tout au long de sa « carrière » et la manipulation entreprise de longue date auprès des militaires et des civils alors qu’il n’avait jamais eu la moindre intention de maintenir l’Algérie française.

 

(Source : AFP – Les soldats de l’information – Jacques Thomet)

Partager cet article

Repost 0