Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TROISIEME GUERRE MONDIALE AVANT 2050 ?

Une troisième guerre mondiale est-elle évitable ?

L’Union Européenne a été fondée, paraît-il, pour éviter une troisième guerre mondiale.

Or il est prévisible que cette troisième guerre aura lieu avant la moitié de ce XXIe siècle (2050).

La première guerre mondiale (14/18) fut une catastrophe pour toute l’Europe. « Plus jamais ça » s’écriait-on.

La seconde guerre mondiale (39/45) ne fut que son prolongement direct. Elle était prévisible dès la signature du traité de Versailles et l’arrivée d’Hitler.

La guerre froide (45/89) qui opposa les alliés à l’URSS n’a pas abouti car il s’agissait d’une guerre idéologique uniquement et non à cause d’un nationalisme ethnique.

Depuis la création de l’Union Européenne on prédit qu’il n’y aura plus de guerre mondiale mais uniquement des guerres régionales, et cela en partie grâce à l’ONU. Mais c’est également ce que l’on prévoyait après la guerre de 14/18 et la création de la SDN (Société des Nations).

Et pourtant ! Les guerres sont inévitables, que cela nous plaise ou non !

**La paix ne correspond pas à la nature humaine. L’agressivité est la règle.

**La paix n’est qu’une transition passagère entre deux guerres.

Examinons les motifs qui amèneront cette troisième guerre mondiale : tous d’abord les 9 milliards d’êtres humains habitants notre planète. Ensuite la mondialisation (globalisation) qui est un facteur de guerre généralisé et non de paix. Puis les facteurs agravants essentiellement économiques et écologiques comme l’EAU, qui deviendra un bien de plus en plus rare, et la diminution programmée des ressources minières, dont la rupture se situe dans cette première moitié du siècle. Et, enfin, le terrorisme de grande ampleur avec une possible extension à un nucléaire artisanal.

**Premier facteur de déclenchement de cette 3ème guerre mondiale : l’Islam, à cause de la progression du radicalisme islamiste, financé en partie par le Qatar et l’Arabie Saoudite, contre la civilisation occidentale, y compris la Russie (d’où l’intérêt de ne pas se séparer de ce pays).

Pour eux l’ennemi c’est l’occidental, le juif et le chrétien.

L’immigration massive vers l’Europe par les islamistes en provenance du Maghreb et de l’Afrique continentale, Notre incapacité à l’endiguer et à la réguler débouchera forcément sur une guerre civile ethnique.

La forte présence en Europe de jeunes d’origine arabo-musulmane de plus en plus islamisés, avec une minorité formée militairement. L’introduction clandestine de djihadistes radicalisés par différents réseaux.

L’islam est une idéologie-religion qui ne cesse de s’extrémiser et de se militariser dans le monde entier, recherchant une confrontation globale contre l’Occident et devenant ainsi un facteur véritable d’une explosion mondiale.

**Deuxième facteur : Israël. Il s’agit là d’un problème insoluble qui débouchera inévitablement sur une nouvelle confrontation entre l’Etat Hebreu et les pays islamistes qui l’encerclent et la montée expansive du terrorisme.

Eradiquer Israël est le but principal de tous les islamistes, y compris la Turquie et l’Iran dont l’objectif est de se doter du nucléaire. Israël peut être l’amorce d’une explosion générale car, dans un tel cas de figure, les USA seront devant l’obligation d’intervenir.

**Troisième facteur : Les pays arabo-musulmans qui sont entrés dans une spirale chaotique qui ne peut que s’accentuer : sunnites contre chiites et islamistes contre dictateurs militaires. Avec, en passant, liquidation de tous les chrétiens.

La naissance d’un état ilsmaique (Califat) n’est qu’un pas de plus vers un élargissement de la confrontation avec, comme conséquence pour l’Europe, une multiplication de l’immigration.

Ils comptent sur les faiblesses affichées par les occidentaux : ramollissement mental, vieillissement démographique, passivité et crainte d’une guerre.

**Quatrième facteur : Le risque d’un choc économique entre deux impérialismes qui veulent devenir, ou demeurer, la première puissance mondiale, c’est-à-dire la Chine et les USA, avec comme circonstance aggravante la tension avec le Japon, allié des américains.

Et pour en terminer avec ce tableau fort peu réjouissant, les conflits possibles entre Inde et Pakistan, Inde et Chine, Corée du Nord et Corée du Sud. Toutes puissances nucléaires.

Tous ces facteurs peuvent intervenir après un enchaînement de faits incontrôlables (exemple l’Ukraine).

Il y a plus de 2000 ans Jules Cesar proclamait : « Il ne s’agit pas d’esquiver les guerres mais de les gagner, et le plus vite possible pour bénéficier des effets positifs de la victoire. »

La peur du nucléaire n’empêchera pas son usage. Au départ ce ne sera pas plus grave qu’Hiroshima ou Nagasaki, mais à l’arrivée ?

Il n’y aura sans doute plus personne pour en parler !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :